Nos événements

Toute l'actualité

Juin - Décembre

Le massif de Lovo (République démocratique du Congo) est un ensemble de reliefs spectaculaires, répartis sur environ 430Km2, percés de nombreuses grottes et abris-sous-roche. Avec cent dix sept sites inventoriés (dont vingt grottes ornées), le massif de Lovo contient la plus importante concentration de sites rupestres de toute la région, ce qui représente plus de 5700 images rupestres. Le massif se trouve dans le nord d'un ancien royaume africain, le royaume de Kongo. Même si ce royaume est, à partir de 1500, l'un des mieux documentés de toute l'Afrique tant par les sources historiques que par les sources ethnographiques et anthropologiques pour les périodes plus récentes, il reste en partie méconnu sur le plan archéologique.

La région fait l'objet de la mission archéologique franco-congolaise "Lovo" (dir. Geoffroy Heimlich et C. Mambu Nsangathi), soutenue par le Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères et le Ministère de la Culture. Il est réalisé en collaboration étroite avec l'Institut des Musées Nationaux du Congo, l'instance congolaise en charge de la protection du patrimoine culturel. L'équipe regroupe actuellement treize étudiants et chercheurs congolais et français. Ce travail contribue également à alerter sur la nécessité du classement et de la préservation de ces ensembles, menacés par l'exploitation industrielle des massifs. 

L'exposition Lovo présente et résume les recherches en cours, afin de faire découvrir et de rendre accessible au grand public ce patrimoine méconnu, que l'Institut des Musées Nationaux du Congo souhaite pouvoir inscrire sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. 

Une version en ligne de l'exposition est également disponible en cliquant ici.

Une exposition conçue par Geoffroy Heimlich, avec le soutien de la Mission pour le patrimoine mondial et le Centre national de préhistoire du Ministère de la Culture, et en collaboration avec l’Institut des musées nationaux du Congo.

Visuel expo

©Florent de La Tullaye