Les gestes de la préhistoire

Une collection vidéo encyclopédique pour découvrir la préhistoire

Aiguille à chas

Couture des matières souples

Solutréen
Entre 25 000 et 23 000 ans

Ces aiguilles [...] sont plus fines que toutes celles dont se servaient les Grecs et les Romains, que celles même dont nos mères faisaient encore usage, il n'y a que deux ou trois siècles.
M. Hardy La station quaternaire de Raymonden à Chancelade (Dordogne). Paris, Leroux, 1891

Au Solutréen, dans un contexte climatique très rigoureux, l'aiguille à chas est inventée. 

C’est un des rares instruments de la vie quotidienne dont la forme et l’usage n’ont pas changés jusqu’à nos jours.

L’utilisation de l’aiguille à chas, avec du fil résistant en tendon ou en fibres végétales, permet de coudre efficacement les peaux et les fourrures.
La couture délicate des vêtements mais aussi des tentures et des couvertures protectrices contribue à l’amélioration des conditions de vie.

Une protection efficace contre le froid et les intempéries est vitale.

Des vêtements chauds et imperméables permettent de prendre plus de risques lors des expéditions de chasse, mais c’est en protégeant mieux les individus les plus fragiles et surtout les enfants et les nouveaux nés que l’homme préhistorique franchit une étape décisive de son adaptation au milieu.

 Durée : 05:35