Chez nos partenaires

Toute l'actualité

Dans le cadre des Journées nationales de l'Archéologie, Arte consacrera ce samedi 15 juin à l' archéologie sous toutes ses formes. Au programme de cette journée, diffusé à 22h30,  un film inédit à la télévision : Néandertal, le mystère de la grotte de Bruniquel, réalisé en 2019 par  Luc-Henri Fage.  Ce film a reçu les Prix du meilleur film d'archéologie et Prix du Public au Festival International du film d'archéologie de Nyon 2019 (Suisse).

En 1990, dans les gorges de l’Aveyron, un adolescent passionné de spéléologie, Bruno Kowalczewski, découvre une grotte près du village de Bruniquel. Après avoir creusé pendant trois ans pour se ménager un passage depuis un minuscule orifice, il débouche à 350 mètres de l’entrée, dans une spacieuse cavité recelant un trésor archéologique. Sur le sol, des centaines de stalagmites brisées, comportant, pour certaines, des traces de feu, ont été agencées en cercles par l’homme de Neandertal, comme le prouve une datation par le carbone 14 à au moins - 47 000 ans. Quelle signification revêtent ces anneaux de calcaire ? De quand datent-ils précisément ? Par peur d’endommager les vestiges, les fouilles sont arrêtées à la fin des années 1990, laissant ces questions sans réponse.

À partir de 2014, accompagné pendant quatre ans par le réalisateur Luc-Henri Fage, qui signe une passionnante enquête aux images souterraines époustouflantes, une nouvelle équipe, avec à sa tête la paléoclimatologue Sophie Verheyden, le préhistorien et archéologue Jacques Jaubert et le spécialiste du climat Dominique Genty, relance les recherches. Grâce à la méthode actuelle de l’uranium-thorium, des prélèvements de calcite sont datés de - 176 500 ans, révélant que la construction humaine est l’une des plus anciennes jamais découvertes sous terre. Ce cercle de pierre est étonnamment complexe. Comment a-t-il été construit et à quoi servait-il ? Récit d'une découverte qui apporte des éléments nouveaux sur les capacités de Neandertal.