Nos événements

Toute l'actualité

 

CONFÉRENCE

Archéologie du handicap : la place des personnes handicapées dans les sociétés du passé

Par Valérie Delattre le 8 décembre 2021

 

Le statut des "corps différents" dans les groupes humains du passé, et notamment à la Préhistoire, est désormais possible grâce à  l'archéologie funéraire et aux grilles de lecture déployées par l'anthropologie. Quel était le quotidien d’un individu handicapé ? Était-il pris en charge par les siens ? Rejeté ? Soigné ? Accompagné ? Appareillé ? Aujourd’hui, les progrès de la paléopathologie autorisent un diagnostic de plus en plus précis des affections invalidantes permettant une restitution de la prise en charge des sujets atteints et une réflexion sur l’accueil de la différence dans les groupes humains qui nous ont précédés.

Cette recherche permet non seulement de considérer la place des personnes handicapées dans les sociétés d’hier mais elle alimente aussi les débats permettant de réfléchir collectivement à leur place dans nos sociétés contemporaines.

Valérie Delattre est archéo-anthropologue à l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives). Elle est spécialiste des pratiques funéraires et cultuelles de la Protohistoire au Moyen-Age ; elle est également très investie dans le milieu du handicap, dans le cadre associatif et grâce à la collection « Les Défis de civilisation ». En 2011, elle a été lauréate, avec Ryadh Sallem, du prix Handi-Livres pour leur ouvrage "Décrypter la différence".