Chez nos partenaires

Toute l'actualité

"Taphonomie et paléontologie des carnivores : des atouts pour la connaissance des comportements humains" par Jean-Baptiste Fourvel,  UMR 5608 TRACES-CNRS, Université de TOULOUSE JEAN-JAURÈS, Lauréat du prix de la SAMRA du Jeune Chercheur 2018.

Parmi les facteurs majeurs des mécanismes évolutifs, la prédation joue un rôle moteur, en particulier dans l’évolution humaine. Elle influence le développement de stratégies de subsistance diversifiées et la mise en place de contextes sociaux-économiques remarquables. Au cours du Quaternaire (-2,6 Ma à actuel), les bouleversements climatiques et environnementaux se répercutent sur les associations de mammifères et la diversité des prédateurs. Hommes et Carnivores sont des prédateurs sociaux partageant un même fond écologique (habitat et subsistance).

Cependant ils présentent un certain nombre de spécialisations socio-éco-éthologique qui conditionnent cohabitation ou compétition. Les assemblages fossiles sont les témoins directs, souvent complexes, de ces interactions entre Hommes, Carnivores et Milieux.

Une meilleure connaissance des comportements de subsistance des prédateurs humains et non-humains est nécessaire pour cerner plus précisément les statuts paléoécologiques de chacun et les degrés d’adaptabilité au sein des écosystèmes. Ses recherches s’attachent à mieux définir les relations prédateurs/prédateurs mais aussi prédateurs/proies, leurs modifications au cours du temps et leurs influences sur l’évolution comportementale des homininés (du collecteur opportuniste des phases anciennes au chasseur accompli du Paléolithique).

Une conférence organisée par la SAMRA (La Société des Amis du Musée National de Préhistoire et de la Recherche Archéologique des Eyzies).

Samedi 27 avril à 18h30 Musée national de Préhistoire
1 rue du musée
24620 Les Eyzies

Entrée gratuite dans la limite des places disponibles.
Réservation recommandée au 05 53 06 45 49.